Édito : Fabien, le cyclo du dimanche

J’ai déjà mis ma prépa running en pause cette semaine à cause d’une douleur à l’adducteur droit. Je me suis dit que c’était le moment parfait pour te parler un peu plus de moi. Et tu comprendras pourquoi on aime bien me surnommer Gourcuff … 

Mettons un contexte

Je m’appelle Fabien, j’ai aujourd’hui 21 ans et j’étudie le design d’interfaces à Bordeaux depuis 4 ans.

Niveau sportif, j’ai toujours été un hyperactif : judo, athlétisme, handball, tennis de table, fitness,… le sport a toujours fait parti de mon quotidien.
Encore plus aujourd’hui où l’activité physique me permet de trouver un réel équilibre. Le besoin de me dépenser est devenu une nécessité depuis que je passe mes journées de 8h assis devant un ordi.

Niveau physique, je me décrirais comme #fragile. Je fais parti de ces types qui ingurgitent 3000 calories par jour et qui ne prennent pas 1 gramme. Ça énerve certains, mais au quotidien, ce manque de protection « naturelle » m’a souvent joué des tours : multiples fractures, entorses, luxations…

Parlons vélo

Tout ça pour te dire qu’au final, j’ai un physique potentiellement intéressant pour le cyclisme. 67 kg pour 1m90, quasiment le même ratio que Romain Bardet 😉

Le vélo a commencé de manière très très amateur il y’a maintenant 3 ans, quand Martin m’a offert mon premier single-speed bricolé, pour mes 18 ans. On faisait alors nos petites sorties tranquilles, à flâner sur les pistes de Biscarrosse. Puis au fur et à mesure, les trajets s’allongeaient. J’optimisais également mon vélo au fur et à mesure avec des nouvelles pièces. Et après une longue sortie de 70 bornes, je me suis dit que ce plaisir pourrait se transformer en sport à part entière.

Dans le même temps, Martin commençait sa formation de CQP technicien cycle. Il s’était donc acheté son premier vrai route, et je dois t’avouer, que ça commençait à me démanger. 2 mois après, j’achetais mon premier route à mon tour. Un TVT Carbone d’occasion, pas tout récent, mais bien équipé. Les sensations étaient tops. Les premières sorties se sont déroulées sans accrocs. En même temps, il n’y en pas eu beaucoup. Lors de ma 5ème sortie, et alors que je n’avais fait que 150 bornes depuis que je l’avais acheté, je suis victime d’une chute. Et comme dirait Nicolas Geay « C’est la clavicule ! » Mais pas que.. Le poignet et l’omoplate. Tant qu’à faire. Cette expérience me rappellera à jamais que le goudron est toujours plus fort que les os, et même que le maillot de la team Sky qui a bien ramassé ! #sortezcasqués

Y'a un truc qui merde je crois

Et là tu te dis : « Mais pourquoi il me raconte sa life ? » Je suis déjà étonné que tu aies lu jusqu’ici. Attends encore un peu, ça devrait se justifier.

1 mois d’immobilisation, 1 mois de rééducation chez kiné et en piscine. Et là, le déclic. J’ai immédiatement pris du plaisir à enchaîner des longueurs en piscine (je sais, c’est chelou). Durant les 6 premiers mois, la piscine m’a surtout permis de remuscler les membres supérieurs du corps. D’ailleurs, ceux qui me connaissent ont du remarquer l’incroyable volume de mes épaules et de mon dos depuis que je fais de la natation.

De nouveaux défis

Nous arrivons maintenant début septembre 2016. Nouvelle rentrée, nouvelle école, nouvelle alternance. Il est temps de se fixer de vrais objectifs sportifs. J’ai choisi de mêler mes 2 activités favorites, le vélo et la natation, et me remettre au running. Tu l’auras compris, je me suis lancé le défi de réaliser un triathlon classique (distance M), en septembre 2017. Maintenant que c’est officiel, je n’ai plus le choix. Il faut que je réalise cette expérience, ne serait-ce que pour vous, les dizaines de milliers de lecteurs qui nous consultent toutes les semaines (Ah, on me dit dans l’oreillette que j’ai un peu exagéré sur le chiffre).
Ce blog va donc me permettre de me motiver, de partager mes expériences, mes entraînements, mon lifestyle sport, mais aussi, avoir tes conseils. Parce que Be-Cycle, c’est avant tout un lieu d’échange et de partage. Je ne suis pas inscrit dans un club, je n’ai pas de coach. Je m’informe juste sur internet. Donc je suis preneur de tous tes conseils et recommandations pour mettre en place un bon programme de préparation à un triathlon. J’ai prévu de rejoindre dès septembre prochain un club afin de rendre tout ça encore plus sérieux.

lapierre_be-cycle

Bon, je ne serai pas plus long. Je ferais très rapidement un article pour te parler un peu de mon matos. Bon, t’attends pas à un vélo triathlon de ouf, n’oublie pas que je suis étudiant 😉

En attendant, tu peux me suivre sur Twitter où je parle web et sport, sur Instagram où je vais publier des photos pas trop mal normalement et sur Strava pour suivre mes activités.

Passionné de sport et de nouvelles technologies, je partage avec toi sur ce blog mon quotidien de triathlète débutant.
#swimbikerun #eatclean #running 21 ans / Bordeaux